- LE MOT DU PRÉSIDENT -

2016-2019, 4 ans déjà !

Quatre ans que les ACAT ont confié au Bureau international actuel la charge de poursuivre la marche de la FIACAT selon les trois axes du plan stratégique 2016-2019. L’heure est donc au bilan.

Relativement à la représentation internationale et régionale, la FIACAT a été active. Elle a régulièrement accompagné aux Nations unies les ACAT à l’occasion de l’examen de leur État par les mécanismes de surveillance des traités à travers la soumission de rapport alternatifs et d’événements parallèles. Sur le plan régional, auprès du Conseil de l’Europe, de l’Union européenne et de la Commission africaine des droits de l’Homme et des peuples, la FIACAT est identifiée pour son expertise sur la torture, les mauvais traitements et la peine de mort. La FIACAT est ainsi régulièrement consultée pour l’écriture ou la révision de lignes directrices, d’observations générales ou d’avis.

Concernant le renforcement des capacités des ACAT, la FIACAT profite des rencontres internationales et régionales et de ses programmes pour mettre en oeuvre cet axe stratégique. Grâce au Congrès mondial contre la peine de mort, aux rencontres des ACAT européennes, aux sessions de la CADHP, aux ateliers avec les faiseurs d’opinion, des formations sont organisées par la FIACAT au bénéfice des ACAT et leurs partenaires locaux dans divers domaines : la soumission de rapports alternatifs, la gestion de projet, le plaidoyer. Ces formations ont eu pour résultat une plus grande visibilité de la FIACAT à travers l’accroissement des rapports soumis, le renforcement de la crédibilité de la FIACAT, la bonne gestion des projets et la marche vers l’autonomisation de plusieurs ACAT.

Le dernier axe concerne la pérennisation des actions de la FIACAT. Les Statuts et le Règlement intérieur ont été révisés. Le développement du réseau a principalement consisté à sa consolidation. Le site internet a été revisité mais il importe de trouver une stratégie de communication afin de mieux faire connaître la FIACAT. Les comptes ont été bénéficiaires ces quatre dernières années. C’est le lieu de rendre hommage au Secrétariat international qui a connu un changement dans la continuité et qui s’est renforcé avec de nouveaux membres en raison d’un volume d’activités croissant. Le Bureau n’a pas atteint tous les objectifs fixés en 2016 et n’a pas comblé toutes les attentes de ses membres. Des défis restent à relever et c’est ensemble que nous y arriveront.

Merci aux partenaires, à tous les membres du réseau ainsi qu’aux milliers de bénévoles et de sympathisants à travers le monde qui, habités par la foi et l’espérance, portent la marche continue de la FIACAT !

Paul ANGAMAN

Président de la FIACAT