Antananarivo, le 31 juillet 2018 – La Fédération internationale des ACAT (Action des chrétiens pour l’abolition de la torture) et l’ACAT Madagascar organisent les 31 juillet et 1er août 2018 un séminaire de suivi visant à faire le bilan à mi-parcours du projet de lutte contre la détention préventive abusive.

La FIACAT et l’ACAT Madagascar mènent depuis février 2017 un projet visant l’amélioration des conditions de détention à la prison d’Antanimora en luttant contre la détention préventive abusive. L’objectif de cet atelier est, un an après l’atelier de formation initiale ayant abouti à l’élaboration d’un guide sur les garanties judiciaires du prévenu, de faire le bilan à mi-parcours de ce projet. Les participants, personnel de l’administration judiciaire, personnel de l’administration pénitentiaire et représentants de la société civile, seront de nouveau réunis afin de discuter des bonnes pratiques, obstacles et pistes d’amélioration dans le cadre de la mise en oeuvre du projet.

De mars 2018 à juillet 2018, les bénévoles de l’ACAT ont organisé 5 visites de la prison d’Antanimora et ont pu s’entretenir avec 172 détenus dont 53 femmes. De ces visites, le coordinateur national, Maître Mamihaja Raherimiarantsoa, tire le constat suivant « Moins de 10% des personnes détenues interrogées connaissent leurs numéros de procédures. 48% seulement sont amenées devant le juge d’instruction dans les 03 premiers mois de la détention. Il faut signaler aussi que depuis le début du projet jusqu’à maintenant, les personnes en détention préventive constituent encore plus 50% des personnes détenues à Antanimora ».

La surpopulation carcérale, et le recours systématique, voire abusif, à la détention préventive constituent deux problématiques au coeur des questions d’administration de la justice à Madagascar.

La FIACAT et l’ACAT Madagascar appellent tous les acteurs du projet à continuer de se mobiliser et de collaborer pour lutter contre ces phénomènes.

Contacts presse :

  • ACAT Madagascar – Maître Mamihaja Raherimiarantsoa, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • FIACAT – Marie Salphati, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.