Accueil du site > Archives > 26 juin 2004

26 juin 2004

juin 2004

Pour consulter le communiqué de presse de la FIACAT à l’occasion du 26 juin, cliquer ici.

La FIACAT a rencontré des responsables religieux en vue de préparer la journée internationale de soutien aux victimes de la torture.

Une délégation du Bureau international s’est rendue à Genève les 10 et 11 juin et à Rome les 15 et 16 juin 2004. Objectif : rappeler aux responsables ecclésiaux que la FIACAT, comme association oecuménique, fait partie de la dynamique ecclésiale et rechercher les synergies possibles.

Les ACAT ont besoin des Eglises dans leur engagement pour abolir la torture et les Eglises bénéficient d’un mouvement comme l’ACAT pour témoigner de la foi en faveur de la dignité humaine.

A cette fin des réunions de travail ont eu lieu avec les responsables de nombreux organismes (Conseil Œcuménique des Eglises, Conseil pontifical Justice et Paix, Fédération Luthérienne Mondiale, Alliance Réformée Mondiale, Mission du St Siège auprès des Nations Unies). Il a également été possible de rencontrer plusieurs partenaires (Franciscains international, Dominicains, Communauté Sant’Egidio). Ce fut aussi l’occasion de donner des interviews et d’avoir des entretiens avec les ACAT Suisse et Italie.

Ces quatre jours intenses ont permis une meilleure connaissance réciproque et d’envisager des collaborations plus étroites. La recrudescence de la torture est de toute évidence une préoccupation partagée, avec la récente actualité en Irak.

Plusieurs organismes ont diffusé le communiqué de la FIACAT pour la journée internationale de soutien aux victimes de la torture (via leur journal ou leur site internet).

Le Rev. Dr Samuel Kobia, Secrétaire général du COE, que la délégation de la FIACAT a rencontré, s’est exprimé dans un communiqué de presse le 26 juin.

Il y saluait le travail de l’ACAT et insistait sur le fait que le COE partageait la même lutte contre l’impunité et pour l’abolition de la torture et de la peine de mort. Mgr Martino, Président du Conseil pontifical Justice et Paix, a rappelé qu’il avait fait de l’Afrique une de ses priorités.

Il a pu échanger avec la délégation sa très forte préoccupation pour les déplacés et les victimes de la guerre civile qui ravage l’Ouganda d’où il revenait.

Les membres du Bureau international ont également donné leur témoignage lors d’une réunion des promoteurs Justice et Paix des congrégations religieuses. Ce réseau, actif sur tous les continents, peut s’avérer un partenaire très utile pour les ACAT.

Le cycle africain de formation « Norbert Kenne » a partout suscité un vif intérêt. L’information sur le cycle sera diffusée dans les réseaux des uns et des autres afin de permettre aux responsables d’Eglises de découvrir cette formation.

Rendez-vous est pris pour décembre 2004. Les 30 ans de l’ACAT permettront de redire avec les Eglises que la torture est inacceptable et que chacun peut contribuer à y mettre fin.

- FIACAT Info n°61 : Brèves sur les activités des ACAT et de la FIACAT à l’occasion du 26 juin 2004.


Qui sommes nous ?
Equipe
Réseau des ACAT
Statuts
Finances
Comprendre
La torture
La peine de mort
Les disparitions forcées
La justice internationale
Instances internationales
Position des Eglises
Tableau des ratifications par pays
Frise chronologique
Cartographies
Agir
Auprès des instances internationales
Avec les Coalitions
Formations
Comment agir ?
S’informer
Rapports d’activités
Rapports
Le bulletin ’Fiacat Info’
Ressources documentaires
Ressources théologiques
Liens
Espace Presse

Contact - Liens
FIACAT - 27, rue de Maubeuge - 75009 Paris — France - Tél.: +33 (0)1 42 80 01 60 - Réalisation site : Epistrophe