Accueil du site > Agir > Comment agir ? > Campagnes > SAHARA OCCIDENTAL : Mauvais traitements et détention arbitraire (...)

SAHARA OCCIDENTAL : Mauvais traitements et détention arbitraire d’activistes lors d’une manifestation pacifique à El-Ayoun.

octobre 2010

[English] [français]

Le 28 août 2010, un groupe de 14 activistes du « Colectivo Canario Saharacciones » se trouvait à El-Ayoun (Sahara Occidental) pour de participer à une manifestation pacifique ayant pour but la dénonciation de l’occupation illégale du Sahara Occidental et les violations continuelles des Droits humains par l’Administration marocaine.

A 18h30, trois des activistes (P.Blas, J. Marrero et S. Díaz) se rendant à la manifestation ont été arrêtés par la police marocaine qui a fouillé leurs sacs, les a insultés et les a obligés à se rendre dans une cafétéria proche.

Les 11 autres activistes ont pu atteindre la manifestation où ils ont été encerclés par des personnes en tenue civile - présumés policiers - qui les ont roués de coups. Ils ont ensuite été transportés au Commissariat central d’El-Ayoun et détenus au secret, pendant 7 heures. Ils ont été soumis à des interrogatoires par des personnes en tenue civile jusqu’à 3h du matin.

Avant leur départ d’El-Ayoun, ils ont essayé de déposer une plainte à MINURSO, qui n’a pas été acceptée.

Le 30 août, de retour aux Canaries, des médecins ont examiné leurs lésions et ont établi les rapports médicaux pour le Juge de première instance. Les 11 activistes battus avaient des contusions et des hématomes sur différentes parties du corps, M. Pablo Monedero avait des lésions dans la bouche.

Le même jour, Mme Eva Solano a reçu des menaces de mort, par téléphone, si elle et ses amis retourneraient à El Aaiún.

Le 31 août, les 14 personnes citées ont déposé une plainte auprès de la « Subdelegación del Gobierno Español en santa Cruz de Tenerife », elle a été remise au Ministère des affaires étrangères et au Président du gouvernement, M. Rodríguez Zapatero.

L’ACAT Espagne a été informée par des sources diverses que les détentions arbitraires et les mauvais traitements constituent des pratiques habituelles dans cette région.

Qui sommes nous ?
Equipe
Réseau des ACAT
Statuts
Finances
Comprendre
La torture
La peine de mort
Les disparitions forcées
La justice internationale
Instances internationales
Position des Eglises
Tableau des ratifications par pays
Frise chronologique
Cartographies
Agir
Auprès des instances internationales
Avec les Coalitions
Formations
Comment agir ?
S’informer
Rapports d’activités
Rapports
Le bulletin ’Fiacat Info’
Ressources documentaires
Ressources théologiques
Liens
Espace Presse

Contact - Liens
FIACAT - 27, rue de Maubeuge - 75009 Paris — France - Tél.: +33 (0)1 42 80 01 60 - Réalisation site : Epistrophe