Accueil du site > S’informer > Rapports d’activités > Rapport d’activités de la FIACAT - 2014

Rapport d’activités de la FIACAT - 2014

mars 2015

[English] [français]

Mot de la présidente

Tout au long de l’année 2014, la FIACAT a accompagné des ACAT pour les aider à devenir de véritables acteurs du changement dans leurs pays respectifs. En leur facilitant l’accès aux mécanismes de protection des droits de l’homme des Organisations internationales et régionales, en les formant au travail avec ces institutions, la FIACAT fournit aux ACAT les outils qui leur permettent de devenir des membres actifs de la société civile de leurs États. Cette année, la FIACAT et ses membres ont dénoncé les violations des droits de l’homme, plaidé en faveur de la ratification d’instruments juridiques internationaux et contribué à l’élaboration de lois nationales plus protectrices des droits des individus.

A l’heure où l’indivisibilité des droits humains est souvent malmenée, leur universalité régulièrement contestée et leur nécessité de plus en plus fréquemment sacrifiée sur l’autel de la lutte contre le terrorisme et de la raison d’État, il est plus que jamais nécessaire d’être présent aux côtés des victimes de la torture et de la peine de mort. Pour rappeler à tous avec force que partout où la dignité éminente de l’être humain est bafouée, les droits de l’homme sont un rempart contre l’inacceptable, l’impunité, l’injustice et la discrimination.

Dans cet esprit, rejoignant les positions constantes du Conseil œcuménique des Églises (COE), le Pape François a renouvelé, pour l’Église catholique, le 22 juin 2014, sa « ferme condamnation de toute forme de torture », et invité « les chrétiens à s’engager afin de collaborer à son abolition et de soutenir les victimes et leurs proches », et, le 23 octobre 2014, a appelé « tous les chrétiens et les hommes de bonne volonté […] à lutter non seulement pour l’abolition de la peine de mort, qu’elle soit légale ou illégale, et sous toutes ses formes, mais également à améliorer les conditions carcérales ».

C’est le combat mené par la FIACAT et son réseau depuis maintenant plus de quarante ans et qu’ils poursuivront en 2015. Pour que la dignité de chacun soit protégée et reconnue, partout.


Sylvie Bukhari-de Pontual
Présidente de la FIACAT

Qui sommes nous ?
Equipe
Réseau des ACAT
Statuts
Finances
Comprendre
La torture
La peine de mort
Les disparitions forcées
La justice internationale
Instances internationales
Position des Eglises
Tableau des ratifications par pays
Frise chronologique
Cartographies
Agir
Auprès des instances internationales
Avec les Coalitions
Formations
Comment agir ?
S’informer
Rapports d’activités
Rapports
Le bulletin ’Fiacat Info’
Ressources documentaires
Ressources théologiques
Liens
Espace Presse

Contact - Liens
FIACAT - 27, rue de Maubeuge - 75009 Paris — France - Tél.: +33 (0)1 42 80 01 60 - Réalisation site : Epistrophe