Accueil du site > Agir > Comment agir ? > Campagnes > IRAN : Actes de torture commis sur la personne de Javid Houtan (...)

IRAN : Actes de torture commis sur la personne de Javid Houtan Kian

mars 2012

[English] [français]

M. Javid Houtan Kian est l’avocat qui a représenté Mrs Sakineh Mohammadi Ashtiani lorsqu’elle a été accusée d’adultère et a été condamnée à mort par lapidation en 2010. Il a soutenu la campagne de sensibilisation internationale du fils de Sakineh, Sajja Ghaderzadel qu’il a organisé en faveur de sa mère.

Javid Houtan Kian a été arrêté par les membres du Ministère du Renseignement en Octobre 2010 après la condamnation de Sakineh, en compagnie de deux journalistes allemands et de Sajjad Ghaderzadeh. Il a été accusé d’agir contre la sécurité nationale et a été condamné à 11 ans d’emprisonnement après avoir fait une longue confession à la télévision iranienne. Il a aussi été interdit d’exercer la profession d’avocat pendant 5 ans. Les journalistes et Sajjad Ghaderzadeh, qui ont fait l’objet de graves tortures, ont été libérés par la suite.

En Septembre 2011, l’Agence d’Information HRNA a interviewé l’avocat de la défense de Javid, M. Naghi Mahmoudi, après qu’il ait pu le rencontrer. Il a signalé avoir à peine reconnu Javid, qui avait perdu, en 6 mois de détention, la moitié de son poids. Il aurait fait l’objet de graves tortures et aurait été placé à l’isolement. Son nez et certaines de ses dents ont été cassées et il a subi de nombreuses brûlures de cigarettes. Il a été torturé pendant plusieurs heures de suite quand 20 à 25 gardes se lançaient Javid d’un garde à l’autre comme un ballon de football. Il a été transféré de la prison d’Evin à celle de Tabriz, où on l’a placé dans une cellule pour malades mentaux et utilisateurs de drogues injectables atteints du VIH. A la suite de cette interview, il a été interdit à M. Naghi Mahmoudi de revenir à la prison pour s’entretenir avec Javid.

En mars dernier, Javid a réussi à adresser, depuis la prison, une lettre ouverte à des personnalités importantes et à des organisations du monde entier, pour faire connaître son cas.

Qui sommes nous ?
Equipe
Réseau des ACAT
Statuts
Finances
Comprendre
La torture
La peine de mort
Les disparitions forcées
La justice internationale
Instances internationales
Position des Eglises
Tableau des ratifications par pays
Frise chronologique
Cartographies
Agir
Auprès des instances internationales
Avec les Coalitions
Formations
Comment agir ?
S’informer
Rapports d’activités
Rapports
Le bulletin ’Fiacat Info’
Ressources documentaires
Ressources théologiques
Liens
Espace Presse

Contact - Liens
FIACAT - 27, rue de Maubeuge - 75009 Paris — France - Tél.: +33 (0)1 42 80 01 60 - Réalisation site : Epistrophe