Accueil du site > S’informer > Espace Presse > Communiqués et déclarations > [Communiqué] Journée mondiale contre la peine de mort 2009 : éduquer à (...)

[Communiqué] Journée mondiale contre la peine de mort 2009 : éduquer à l’abolition

octobre 2009

[français] [français]

JOURNEE MONDIALE 2009 :
EDUQUER A L’ABOLITION

Communiqué de presse - Coalition mondiale contre la peine de mort

A l’initiative de la Coalition mondiale contre la peine de mort, la 7e Journée mondiale contre la peine de mort aura lieu le samedi 10 octobre 2009. Comme tous les ans depuis 2003, des organisations du monde entier organisent autour de cette journée des initiatives pour dire NON A LA PEINE DE MORT. Sur les cinq continents, pétitions, tables rondes, débats et expositions artistiques, sont prévues. Pour consulter le programme complet des manifestations prévues, connectez vous sur : www.worldcoalition.org./worldda .

Cette année, la Journée mondiale a comme thème principal « Eduquer à l’abolition ». En provoquant la tenue de débats sur la peine de mort, les membres de la Coalition mondiale souhaitent que les nouvelles générations prennent conscience de l’état du monde dans lequel ils vivent avec sa dureté, parfois sa cruauté mais aussi sa beauté, contenue dans l’idéal des droits humains. Notre objectif est qu’ils acquièrent des connaissances essentielles et qu’ils comprennent en quoi la peine de mort est une atteinte aux droits fondamentaux.

Cette campagne sera centrée sur l’éducation à l’abolition des citoyens du monde entier et en particulier les jeunes de 14 à 18 ans. Deux outils de mobilisation ont été élaborés et sont disponibles sur le site de la Coalition mondiale dans six langues : un Guide pédagogique et un cours de droit.

Chaque année, l’humanité fait un pas de plus vers l’abolition universelle. En 2009, de nouveaux pays ont aboli la peine de mort comme le Burundi, le Togo ou l’Etat du Nouveau Mexique aux Etats-Unis ; d’autres ont commué toutes les condamnations à mort comme au Kenya ou Maroc ; d’autres encore on réduit le nombre de crimes passibles de la peine de mort tel le Vietnam ou le Kazakhstan ; enfin le Nicaragua et le Brésil ont ratifié le Protocole de l’ONU pour l’abolition de la peine de mort. Aujourd’hui 139 pays sont abolitionnistes en droit ou en fait.

A l’occasion du 20e anniversaire de la Convention Internationale relative aux Droits de l’Enfant, la Coalition veut aussi faire un appel urgent aux quatre pays dans le monde qui exécutent encore des mineurs : l’Arabie Saoudite, l’Iran, le Soudan et le Yémen. Une pétition pour l’arrêt des exécutions de mineurs dans le monde est disponible sur le site de la Coalition mondiale.
Selon Amnesty International, au total, 24 personnes encore mineures au moment du crime pour lequel elles ont été condamnées ont été exécutées en Arabie Saoudite, en Iran et au Yémen entre janvier 2007 et juillet 2009.

Contacts :

Aurélie Plaçais -WCADP aplacais@abolition.fr - +33 1 80 87 70 43

Guillaume Colin - FIACAT g.colin@fiacat.org - +33 1 42 80 01 60


Qui sommes nous ?
Equipe
Réseau des ACAT
Statuts
Finances
Comprendre
La torture
La peine de mort
Les disparitions forcées
La justice internationale
Instances internationales
Position des Eglises
Tableau des ratifications par pays
Frise chronologique
Cartographies
Agir
Auprès des instances internationales
Avec les Coalitions
Formations
Comment agir ?
S’informer
Rapports d’activités
Rapports
Le bulletin ’Fiacat Info’
Ressources documentaires
Ressources théologiques
Liens
Espace Presse

Contact - Liens
FIACAT - 27, rue de Maubeuge - 75009 Paris — France - Tél.: +33 (0)1 42 80 01 60 - Réalisation site : Epistrophe