Accueil du site > Archives > Une pensée

Une pensée

janvier 2004

Une pensée

de Salvador de Madariaga

FIACAT / Juin 2004

Prière

Seigneur notre Dieu,
malgré toute la misère et la cruauté dont les êtres humains
font preuve les uns à l’égard des autres,
nous voulons espérer qu’un jour, on érigera des monuments
aux pacifiques et aux non violents.

Le temps est aujourd’hui venu
d’agir ensemble autrement :
De ne pas nous contenter de parler de justice,
mais de la faire advenir,
de dénouer tous les liens,
de vaincre la misère,
d’apporter la libération.

De ne pas nous contenter de parler de paix,
mais d’en devenir les artisans ;
de surmonter les murs de séparation,
de travailler à la réconciliation,
de devenir proches les uns des autres.

De ne pas nous contenter de parler de la création,
mais de la sauvegarder,
de protéger la vie,
d’être des veilleurs,
de soutenir les faibles.

De ne pas nous contenter de parler d’amour,
mais de le vivre ;
de nous accepter les uns les autres,
d’être là pour les autres,
de donner notre cœur.

De ne pas nous contenter de parler d’espérance,
mais de la répandre,
de témoigner, de ne pas abandonner,
de regarder vers l’avenir.

Il est temps aujourd’hui
d’agir ensemble de manière différente.

Qui sommes nous ?
Equipe
Réseau des ACAT
Statuts
Finances
Comprendre
La torture
La peine de mort
Les disparitions forcées
La justice internationale
Instances internationales
Position des Eglises
Tableau des ratifications par pays
Frise chronologique
Cartographies
Agir
Auprès des instances internationales
Avec les Coalitions
Formations
Comment agir ?
S’informer
Rapports d’activités
Rapports
Le bulletin ’Fiacat Info’
Ressources documentaires
Ressources théologiques
Liens
Espace Presse

Contact - Liens
FIACAT - 27, rue de Maubeuge - 75009 Paris — France - Tél.: +33 (0)1 42 80 01 60 - Réalisation site : Epistrophe