Accueil du site > Archives > Prises de position du Vatican > [Torture] Communiqué de presse du Conseil pontifical « Justice et paix » 30 (...)

[Torture] Communiqué de presse du Conseil pontifical « Justice et paix » 30 octobre 2007

octobre 2007

 

 

 

CONSEIL PONTIFICAL "JUSTICE ET PAIX"

 

Communiqué de presse

30 octobre 2007

 

 

“Les chrétiens sont appelés à coopérer à la défense des droits de l'homme et à l'abolition de la peine de mort, de la torture et d'autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants en temps de paix et de guerre. Ces pratiques constituent des crimes graves contre la personne humaine, créée à l'image et à la ressemblance de Dieu (Genèse 1:27) et un scandale pour la famille humaine au 21e siècle” - a affirmé le Cardinal Renato Raffaele Martino, Président du Conseil pontifical "Justice et Paix", à la suite d'un entretien avec Mme Sylvie Bukhari-de Pontual, Présidente de la Fédération internationale de l'Action des chrétiens pour l'abolition de la torture (FIACAT).

 

 

*

* *

 

Le 26 octobre 2007, le Cardinal Renato Raffaele Martino, Président du Conseil pontifical "Justice et Paix" (pcgp.it) a reçu Mme Sylvie Bukhari-de Pontual, Présidente de la Fédération internationale de l'Action des chrétiens pour l'abolition de la torture (FIACAT: fiacat.org).

 

La FIACAT est une association œcuménique sans but lucratif fondée en 1987 par les associations Action des chrétiens pour l'abolition de la torture (ACAT) de divers pays afin de promouvoir l'abolition de la torture et d'autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants à l'encontre de la personne humaine dans le monde. Alors que se célèbrent cette année le 20e anniversaire de la création de la FIACAT et le 20e anniversaire de la Convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants (1987-2007), Mme Bukhari-de Pontual a présenté au Conseil pontifical "Justice et Paix" les activités de la FIACAT en vue de l'abolition de la torture et d'autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants dans le monde.

 

La FIACAT coordonne les activités des quelque 25 associations nationales (ACAT) sur les cinq continents. Elle coopère également avec les organismes internationaux qui œuvrent pour l'unité des chrétiens (tels que le Conseil œcuménique des Eglises à Genève : wcc.coe.org) et jouit d'un statut consultatif auprès des principales organisations internationales (Nations Unies, Union européenne, Conseil de l'Europe, Union africaine).

 

Le Cardinal Renato Raffaele Martino a adressé ses encouragements à la FIACAT et, à l'issue de la rencontre, a affirmé : “Les chrétiens du monde entier sont appelés à coopérer à la défense des droits de l'homme et à l'abolition de la peine de mort, de la torture et d'autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants en temps de paix et de guerre. Ces pratiques constituent des crimes graves contre la personne humaine, créée à l'image et à la ressemblance de Dieu (Genèse 1:27) et un scandale pour la famille humaine au 21e siècle”.


Qui sommes nous ?
Equipe
Réseau des ACAT
Statuts
Finances
Comprendre
La torture
La peine de mort
Les disparitions forcées
La justice internationale
Instances internationales
Position des Eglises
Tableau des ratifications par pays
Frise chronologique
Cartographies
Agir
Auprès des instances internationales
Avec les Coalitions
Formations
Comment agir ?
S’informer
Rapports d’activités
Rapports
Le bulletin ’Fiacat Info’
Ressources documentaires
Ressources théologiques
Liens
Espace Presse

Contact - Liens
FIACAT - 27, rue de Maubeuge - 75009 Paris — France - Tél.: +33 (0)1 42 80 01 60 - Réalisation site : Epistrophe