Accueil du site > S’informer > Rapports > SOS - Torture / Burundi n°61

SOS - Torture / Burundi n°61

février 2017

[English] [français]

SOS - Torture / Burundi
numéro 61 du 4 au 11 février 2017

Monitoring sur les cas de torture, les arrestations arbitraires, les disparitions forcées et exécutions sommaires au Burundi

Ce rapport de SOS-Torture couvre la période du 4 au 11 février 2017 concernant les violations des droits de l’homme qui continuent à se commettre en toute impunité au Burundi.

Le rapport évoque les arrestations arbitraires qui ciblent particulièrement les personnes opposées au troisième mandant du Président Nkurunziza, et les membres de l’ancienne armée « ex-Fab » majoritairement tutsi, soupçonnés d’être opposés au mandat illégal du Président Pierre Nkurunziza et de soutenir les mouvements armés. SOS Torture Burundi a pu répertorier cinq (5) civils dont trois en province Cibitoke interpellés par le commissaire de police dans cette même province.

Au cours de la semaine du 4 au 11 février, SOS-Torture Burundi a relevé les disparitions forcées d’au moins six (6) personnes dans la commune Mutimbuzi à quelques kilomètres à l’ouest de Bujumbura par un groupe armé non identifié. Ce groupe ne s’est pas encore manifesté et n’a pas non plus donné signe de vie des victimes d’enlèvements.

SOS Torture Burundi a pu répertorier durant cette petite semaine, cinq (5) cas d’assassinats, dont certains sont victimes d’un affrontement entre un mouvement armé et les forces de l’ordre en commune de Mutimbuzi de la Province Bujumbura tandis que d’autres ont été tués mystérieusement et leurs corps retrouvés dans différentes localités du pays.

Le Rapport de SOS Torture Burundi revient ainsi sur la récente décision du Sous-comité d’accréditation des Institutions nationales des droits de l’homme de rétrograder la Commission nationale indépendante des droits de l’homme du Burundi (CNIDH) au statut "B" et cette même décision accorde un délai maximum d’un an pour apporter les preuves que cette dernière a été à la hauteur de sa mission au Burundi et démontre également qu’elle respecte les principes internationaux, faute de quoi la rétrogradation sera effective.

Enfin, l’Organisation SOS-Torture /Burundi à travers ce rapport, lance officiellement une campagne contre les juges et magistrats des Parquets qui servent d’autres intérêts que ceux de la justice, actuellement utilisée comme outil de répression de toutes les voix dissidentes à cause de certains juges partisans du parti au pouvoir et cette campagne vise à les identifier nominativement. La population burundaise, les victimes, les familles des victimes, les défenseurs des droits humains, les juges, magistrats, avocats sont donc appelés à livrer des informations fiables en temps utile.

Pour consulter tous les rapports :http://sostortureburundi.org/

La campagne SOS-Torture/Burundi a été initiée dans l’objectif d’informer l’opinion nationale et internationale sur les violations graves des droits de l’homme en cours au Burundi à travers des rapports de monitoring notamment sur la torture, les arrestations arbitraire, les disparitions forcées, les violences sexuelles et les exécutions sommaires. Cette initiative d’informer sur les réalités du pays a fait suite au carnage d’une centaine de personnes tuées au cours la journée du 11 décembre et celle du 12 décembre 2015 par des policiers et des militaires sous le prétexte de poursuivre des rebelles qui venaient d’attaquer des camps militaires situées à la périphérie de la capitale Les zones touchées sont dites contestataires du troisième mandat du Président Nkurunziza à savoir Musaga, Mutakura, Cibitoke, Nyakabiga, Jabe, les deux dernières étant situées au centre la Mairie de Bujumbura.

Qui sommes nous ?
Equipe
Réseau des ACAT
Statuts
Finances
Comprendre
La torture
La peine de mort
Les disparitions forcées
La justice internationale
Instances internationales
Position des Eglises
Frise chronologique
Agir
Auprès des instances internationales
Avec les Coalitions
Formations
Comment agir ?
S’informer
Rapports d’activités
Rapports
Ressources documentaires
Ressources théologiques
Liens
Espace Presse

Contact - Liens
FIACAT - 27, rue de Maubeuge - 75009 Paris — France - Tél.: +33 (0)1 42 80 01 60 - Réalisation site : Epistrophe