Intervention de la FIACAT lors de la 51e session ordinaire de la commission africaine des droits de l’homme et des peuples le 19 avril 2012 à l’occasion du lancement de l’Étude sur la question de la peine de mort en Afrique de la CADHP

Peut -on qualifier les conditions de détention comme les modes d’exécution de traitements cruels, inhumains ou dégradants ? Cet argument peut -il avoir une valeur en droit international et constituer un outil en faveur de l’abolition pour les militants abolitionnistes que nous sommes ?

Forte de son expérience dans les prisons en Afrique, la FIACAT tente de répondre à ces questions en examinant la situation des condamnés à mort dans les couloirs de la mort puis les modes d’exécutions en Afrique.