Références bibliques

janvier 2004

Références bibliques

"Qu’as-tu fait ? La voix du sang de ton frère crie du sol vers moi." (Genèse 4,10 - Caïn et Abel)

"Tu ne tueras point". (Exode 20, 13)

Psaume 22

1- Mon Dieu ! Mon Dieu ! Pourquoi m’as-tu abandonné, Et t’éloignes-tu sans me secourir, sans écouter mes plaintes ?

2- Mon Dieu ! je crie le jour, et tu ne réponds pas ; La nuit, et je n’ai point de repos.

3- Pourtant tu es le Saint, Tu sièges au milieu des louanges d’Israël.

4- En toi se confiaient nos pères ; Ils se confiaient, et tu les délivrais.

5-Ils criaient à toi, et ils étaient sauvés ; Ils se confiaient en toi, et ils n’étaient point confus.

6-Et moi, je suis un ver et non un homme, L’opprobre des hommes et le méprisé du peuple.

7-Tous ceux qui me voient se moquent de moi, Ils ouvrent la bouche, secouent la tête :

8-Recommande-toi à l’Éternel ! L’Éternel le sauvera, Il le délivrera, puisqu’il l’aime ! -

9-Oui, tu m’as fait sortir du sein maternel, Tu m’as mis en sûreté sur les mamelles de ma mère ;

10-Dès le sein maternel j’ai été sous ta garde, Dès le ventre de ma mère tu as été mon Dieu.

11-Ne t’éloigne pas de moi quand la détresse est proche, Quand personne ne vient à mon secours !

12-De nombreux taureaux sont autour de moi, Des taureaux de Basan m’environnent.

13-Ils ouvrent contre moi leur gueule, Semblables au lion qui déchire et rugit.

14-Je suis comme de l’eau qui s’écoule, Et tous mes os se séparent ; Mon coeur est comme de la cire, Il se fond dans mes entrailles.

15-Ma force se dessèche comme l’argile, Et ma langue s’attache à mon palais ; Tu me réduis à la poussière de la mort.

16-Car des chiens m’environnent, Une bande de scélérats rôdent autour de moi, Ils ont percé mes mains et mes pieds.

17-Je pourrais compter tous mes os. Eux, ils observent, ils me regardent ;

18-Ils se partagent mes vêtements, Ils tirent au sort ma tunique.

19-Et toi, Éternel, ne t’éloigne pas ! Toi qui es ma force, viens en hâte à mon secours !

20-Protège mon âme contre le glaive, Ma vie contre le pouvoir des chiens !

21-Sauve-moi de la gueule du lion, Délivre-moi des cornes du buffle !

22-Je publierai ton nom parmi mes frères, Je te célébrerai au milieu de l’assemblée.

23-Vous qui craignez l’Éternel, louez-le ! Vous tous, postérité de Jacob, glorifiez-le ! Tremblez devant lui, vous tous, postérité d’Israël !

24-Car il n’a ni mépris ni dédain pour les peines du misérable, Et il ne lui cache point sa face ; Mais il l’écoute quand il crie à lui.

25-Tu seras dans la grande assemblée l’objet de mes louanges ; J’accomplirai mes voeux en présence de ceux qui te craignent.

26-Les malheureux mangeront et se rassasieront, Ceux qui cherchent l’Éternel le célébreront. Que votre coeur vive à toujours !

27-Toutes les extrémités de la terre penseront à l’Éternel et se tourneront vers lui ; Toutes les familles des nations se prosterneront devant ta face.

28-Car à l’Éternel appartient le règne : Il domine sur les nations.

29-Tous les puissants de la terre mangeront et se prosterneront aussi ; Devant lui s’inclineront tous ceux qui descendent dans la poussière, Ceux qui ne peuvent conserver leur vie.

30-La postérité le servira ; On parlera du Seigneur à la génération future.

31-Quand elle viendra, elle annoncera sa justice, Elle annoncera son oeuvre au peuple nouveau-né.

"Par ma vie, oracle du Seigneur Yahvé, je ne prends pas plaisir à la mort du méchant, mais à la conversion du méchant qui change de conduite pour avoir la vie." (Ezechiel 33,11)

"Vous avez entendu qu’il a été dit : "Tu dois aimer ton prochain et haïr ton ennemi". Mais moi je vous dis : aimez vos ennemis et priez pour ceux qui vous persécutent, afin que vous deveniez les fils de votre Père qui est dans les cieux. Car il fait lever son soleil aussi bien sur les méchants que sur les bons, il fait pleuvoir sur ceux qui agissent bien comme sur ceux qui agissent mal." (Matthieu 5, 43-45)

"Pardonne-nous le mal que nous avons commis, comme nous pardonnons à ceux qui nous ont fait du mal." (Matthieu 6, 12).

Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous avez fait ces choses à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous les avez faites. (Matthieu 25,40)

La femme adultère (Jean 8, 3-11). Alors les scribes et les pharisiens amenèrent une femme surprise en adultère ; et, la plaçant au milieu du peuple, ils dirent à Jésus : Maître, cette femme a été surprise en flagrant délit d’adultère.

Moïse, dans la loi, nous a ordonné de lapider de telles femmes : toi donc, que dis-tu ?

Ils disaient cela pour l’éprouver, afin de pouvoir l’accuser. Mais Jésus, s’étant baissé, écrivait avec le doigt sur la terre.

Comme ils continuaient à l’interroger, il se releva et leur dit : Que celui de vous qui est sans péché jette le premier la pierre contre elle.

Et s’étant de nouveau baissé, il écrivait sur la terre. Quand ils entendirent cela, accusés par leur conscience, ils se retirèrent un à un, depuis les plus âgés jusqu’aux derniers ; et Jésus resta seul avec la femme qui était là au milieu. Alors s’étant relevé, et ne voyant plus que la femme, Jésus lui dit : Femme, où sont ceux qui t’accusaient ? Personne ne t’a-t-il condamnée ?

Elle répondit : Non, Seigneur. Et Jésus lui dit : Je ne te condamne pas non plus : va, et ne pèche plus.

Qui sommes nous ?
Equipe
Réseau des ACAT
Statuts
Finances
Comprendre
La torture
La peine de mort
Les disparitions forcées
La justice internationale
Instances internationales
Position des Eglises
Tableau des ratifications par pays
Frise chronologique
Cartographies
Agir
Auprès des instances internationales
Avec les Coalitions
Formations
Comment agir ?
S’informer
Rapports d’activités
Rapports
Le bulletin ’Fiacat Info’
Ressources documentaires
Ressources théologiques
Liens
Espace Presse

Contact - Liens
FIACAT - 27, rue de Maubeuge - 75009 Paris — France - Tél.: +33 (0)1 42 80 01 60 - Réalisation site : Epistrophe