Accueil du site > Agir > Comment agir ? > Campagnes > RDC : Ensemble contre la détention préventive abusive

RDC : Ensemble contre la détention préventive abusive

février 2016

Ensemble contre la détention préventive abusive en République démocratique du Congo

Campagne du Vendredi Saint 2016


De par le monde, la détention préventive est une mesure grave qui consiste à incarcérer une personne encore présumée innocente. Elle devient abusive lorsque la détention se prolonge au-delà du délai légal. L’enfermement des personnes en attente de jugement doit donc être strictement encadré pour éviter les peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants en prison.

Le cas de la République démocratique du Congo (RDC) est alarmant. Prenons le cas de la prison de Makala. Parmi ses 6000 prisonniers, la moitié sont des prévenus mis en détention sans procès ni jugement et, souvent, sans motif apparent. En attendant que leur situation se régularise, ils subissent la faim, les maladies, le manque d’hygiène et la promiscuité.

La FIACAT et l’ACAT-RDC se sont attelés à cette problématique avec leur projet « Détention préventive abusive en RDC ». Il consiste à identifier les cas de prévenus dans la prison de Makala et à les présenter devant un juge pour accélérer leur procédure de jugement et, peut-être, leur libération. Ceci grâce à la mise à disposition d’avocats.

Pour Vendredi Saint 2016, à l’initiative de l’ACAT Suisse, nous vous invitons à soutenir et à participer à ce projet par votre don ou par une collecte.

Ci-joint, vous trouverez la brochure de campagne ainsi qu’une carte postale que nous vous encourageons à transmettre plus loin afin d’élargir la récolte de fonds.

Nous vous remercions pour votre générosité et vous souhaitons une excellente campagne

Croquis de Louis Guinamard, prison de Makala © Taor

Quelques histoires de prévenus de la Makala

Monsieur MPUNI LABING Pierre (Médecin) est détenu au Pavillon 11/A CPRK. Arrêté par le Procureur près le Tribunal de Grande Instance de Ndjili pour escroquerie de 5000 dollars américains, il est en détention provisoire depuis le 8 novembre 2015. Il est passé seulement deux fois en chambre du Conseil. Très malade, il n’a pas les moyen de recevoir les soins ou de la nourriture.

ITELA MBOYO Marcel, Pavillon 5/A, a été arrêté par le Procureur près le Tribunal de Grande Instance de Matete à Ndjili pour escroquerie de 1500 dollars américains et n’a jamais été présenté devant le juge. Sa famille vit dans la province de l’Equateur ; il est sans assistance.

MANDALA MBALA Alaina été arrêté par la Police Nationale congolaise pour vol des effets appartenant à l’ami de son patron non autrement identifié. Déféré au Parquet de Grande Instance de Kinshasa/Gombe, il a été placé sous mandat d’arrêt provisoire sans avoir été confronté au plaignant. Il a été transféré au CPRK (Makala) le 5 décembre 2015 au Pavillon 10B et n’a jamais été présenté devant le juge. Il a commencé une grève de la fin depuis le 11 janvier 2016 en vue de protester contre ses conditions de sa détention.

Qui sommes nous ?
Equipe
Réseau des ACAT
Statuts
Finances
Comprendre
La torture
La peine de mort
Les disparitions forcées
La justice internationale
Instances internationales
Position des Eglises
Tableau des ratifications par pays
Frise chronologique
Cartographies
Agir
Auprès des instances internationales
Avec les Coalitions
Formations
Comment agir ?
S’informer
Rapports d’activités
Rapports
Le bulletin ’Fiacat Info’
Ressources documentaires
Ressources théologiques
Liens
Espace Presse

Contact - Liens
FIACAT - 27, rue de Maubeuge - 75009 Paris — France - Tél.: +33 (0)1 42 80 01 60 - Réalisation site : Epistrophe