Accueil du site > S’informer > Rapports d’activités > Rapport d’activités de la FIACAT - 2013

Rapport d’activités de la FIACAT - 2013

janvier 2014

[English] [français]

Télécharger le rapport d’activité 2013

Mot de la présidente

Cette année 2013 a vu le développement particulièrement important de l’accompagnement des ACAT devant les organisations internationales et régionales par la FIACAT, que ce soit aux Nations Unies, à la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples, à l’Union européenne ou au Conseil de l’Europe.

Cet accompagnement croissant se décline de différentes manières : élaboration de rapports alternatifs conjoints devant les organes institutionnels (Examen périodique universel – EPU – dans le cadre du Conseil des droits de l’homme de l’ONU) ou conventionnels (Comité des droits de l’homme et Comité contre la torture – CAT), rencontres avec les responsables du Haut-Commissariat aux droits de l’homme (HCDH) des Nations Unies et les représentations permanentes des Etats, formulation de recommandations, suivi de ces recommandations en collaboration avec les autorités nationales concernées (gouvernement, Parlement, autorités judiciaires, Institutions nationales des droits de l’homme) appui aux ACAT dans leurs activités de plaidoyer et de sensibilisation auprès de la population, des faiseurs d’opinions et des dirigeants politiques…

Il permet de familiariser les ACAT au travail régulier avec les mécanismes internationaux et régionaux protecteurs des droits de l’homme. Il est aussi l’occasion de les aider à se former aux procédures juridiques et aux techniques de plaidoyer. Il offre également l’opportunité aux ACAT d’amorcer ou de développer un dialogue plus étroit avec leurs autorités politiques afin de pouvoir poursuivre ensuite une collaboration plus opérationnelle au plan national.

Car tel est le défi auquel une organisation de défense des droits de l’homme comme la nôtre est confrontée : savoir dénoncer sans concession toutes violations par les Etats de l’interdiction absolue de la torture, tout recours par eux à la peine de mort ou aux disparitions forcées, et en même temps, travailler avec ces mêmes Etats à rendre leur législation conforme aux normes internationales et régionales des droits de l’homme et réellement appliquée, à lutter contre l’impunité, à développer des politiques de prévention, à former leurs personnels, à sensibiliser leurs populations.

Sylvie Bukhari-de Pontual
Présidente de la FIACAT

Qui sommes nous ?
Equipe
Réseau des ACAT
Statuts
Finances
Comprendre
La torture
La peine de mort
Les disparitions forcées
La justice internationale
Instances internationales
Position des Eglises
Tableau des ratifications par pays
Frise chronologique
Cartographies
Agir
Auprès des instances internationales
Avec les Coalitions
Formations
Comment agir ?
S’informer
Rapports d’activités
Rapports
Le bulletin ’Fiacat Info’
Ressources documentaires
Ressources théologiques
Liens
Espace Presse

Contact - Liens
FIACAT - 27, rue de Maubeuge - 75009 Paris — France - Tél.: +33 (0)1 42 80 01 60 - Réalisation site : Epistrophe