Accueil du site > S’informer > Espace Presse > Communiqués et déclarations > Peine de mort en Égypte : une violation du droit international

Peine de mort en Égypte : une violation du droit international

avril 2014

Paris, le 1 avril 2014 – La Fédération internationale de l’Action des chrétiens pour l’abolition de la torture (FIACAT) condamne vivement la condamnation à mort de 529 partisans de l’ancien président Mohamed Morsi le 24 mars 2014.

Ces condamnations sont en contradiction avec l’article 6-2 du Pacte international relatif aux droits civils et politiques qui prévoit qu’ « une sentence de mort ne peut être prononcée que pour les crimes les plus graves ». Le Comité des droits de l’homme des Nations Unies précise en outre « que l’expression “les crimes les plus graves” doit être interprétée d’une manière restrictive ».

Les condamnations qui ont eu lieu en Égypte la semaine dernière ont été prononcées pour des délits qui ne remplissent pas cette exigence de gravité et ont donc été prononcées en violation des normes de droit international qui lient l’Égypte.

En outre, ces condamnations entrent en contradiction avec la tendance vers l’abolition de la peine de mort que la FIACAT observe au sein des États membres de l’Union africaine ces dernières années.

Contact presse :

Qui sommes nous ?
Equipe
Réseau des ACAT
Statuts
Finances
Comprendre
La torture
La peine de mort
Les disparitions forcées
La justice internationale
Instances internationales
Position des Eglises
Tableau des ratifications par pays
Frise chronologique
Cartographies
Agir
Auprès des instances internationales
Avec les Coalitions
Formations
Comment agir ?
S’informer
Rapports d’activités
Rapports
Le bulletin ’Fiacat Info’
Ressources documentaires
Ressources théologiques
Liens
Espace Presse

Contact - Liens
FIACAT - 27, rue de Maubeuge - 75009 Paris — France - Tél.: +33 (0)1 42 80 01 60 - Réalisation site : Epistrophe