Accueil du site > S’informer > Espace Presse > Communiqués et déclarations > [Peine de mort] Décision de la Cour suprème américaine relative à (...)

[Peine de mort] Décision de la Cour suprème américaine relative à l’utilisation de l’injection létale

avril 2008

DECISION DE LA COUR SUPREME AMERICAINE RELATIVE A L’UTILISATION DE L’INJECTION LETALE

La Coalition mondiale contre la peine de mort condamne la décision de la Cour Suprême américaine datée du 16 avril 2008, qui confirme le caractère légal de l’injection létale comme méthode d’exécution d’une personne condamnée à mort.

La peine de mort est l’illustration la plus flagrante de l’échec de la politique publique en matière de Justice. Cette décision (relative à l’affaire Baze c. Rees, Etat du Kentucky) ne répond en rien aux interrogations croissantes du public concernant les failles de l’application de la peine de mort. En autorisant les Etats-Unis à poursuivre leur "bricolage avec la machine de la mort", la Cour maintient le pays en décalage vis-à-vis de la communauté internationale, majoritairement abolitionniste (135 nations du monde entier n’utilisent plus à ce jour la peine capitale).

Depuis la dernière exécution aux Etats-Unis, il y a 7 mois, l’Assemblée Générale des Nations unies a appelé les Etats du monde à adopter un moratoire universel sur les exécutions et l’Etat du New Jersey a aboli la peine de mort.

Pendant ce temps, aux Etats-Unis, quatre personnes de plus ont été innocentées et libérées après avoir passé à eux trois 79 ans dans les couloirs de la mort, attendant leur exécution pour des crimes qu’ils n’avaient pas commis. Depuis 1976, les échecs du système judiciaire ont envoyé 128 innocents dans les couloirs de la mort américains.

La Coalition Mondiale contre la Peine de Mort appelle les Etats-Unis, et ses 36 Etats rétentionistes, à reconnaître ce que beaucoup d’américains savent déjà, y compris les deux juges de la Cour Suprême ayant exprimé une opinion dissidente et le juge John Paul Stevens : il est désormais temps pour les Etats-Unis de reconnaître que la peine de mort est un châtiment cruel et inhumain et que l’abolition sur tout le territoire américain s’impose.

Contacts : Cécile MARCEL, Coordinatrice des campagnes
cmarcel@abolition.fr - Tél. : +33 1 57 21 07 53

Aux Etats-Unis : Elizabeth ZITRIN
eaz@ZitrinLaw.com - Tél. : +1 415-824-5974



LA COALITION MONDIALE CONTRE LA PEINE DE MORT Composée de 75 ONG, barreaux d’avocats, collectivités locales et syndicats, la Coalition fut créée à Rome le 13 mai 2002. La Coalition vise à renforcer la dimension internationale du combat contre la peine de mort, et à contribuer à la suppression définitive des condamnations à mort et des exécutions. Pour ce faire, elle facilite notamment la constitution et le développement de coalitions nationales et régionales contre la peine de mort. Depuis 2003, la Coalition a instauré le 10 octobre comme Journée mondiale contre la peine de mort. Cet évènement totalement décentralisé, qui se tient notamment dans les pays qui appliquent toujours la peine de mort, invite les citoyens et les associations qui veulent dire « NON » à la peine de mort à organiser leurs propres initiatives le 10 octobre.



Qui sommes nous ?
Equipe
Réseau des ACAT
Statuts
Finances
Comprendre
La torture
La peine de mort
Les disparitions forcées
La justice internationale
Instances internationales
Position des Eglises
Tableau des ratifications par pays
Frise chronologique
Cartographies
Agir
Auprès des instances internationales
Avec les Coalitions
Formations
Comment agir ?
S’informer
Rapports d’activités
Rapports
Le bulletin ’Fiacat Info’
Ressources documentaires
Ressources théologiques
Liens
Espace Presse

Contact - Liens
FIACAT - 27, rue de Maubeuge - 75009 Paris — France - Tél.: +33 (0)1 42 80 01 60 - Réalisation site : Epistrophe