Le Conseil des Droits de l’Homme adopte le rapport de sa cinquième session

juin 2007

[English] [français]

Le Conseil des Droits de l’Homme adopte le rapport de sa cinquième session

Conseil des droits de l’homme

APRÈS-MIDI

20 juin 2007

Le Conseil des droits de l’homme, qui tient cette semaine une session d’organisation inaugurant sa seconde année de fonctionnement, a adopté le rapport de sa cinquième session, qui s’est achevée le lundi 18 juin.

Le Rapporteur du Conseil pour le cycle qui s’est terminé lundi soir, qui aurait dû présenter à ce moment-là le projet de rapport, n’a pu le faire faute de temps, la cinquième session s’étant achevée à minuit. Il a été indiqué que les délégations avaient la possibilité de présenter des observations sur le projet de rapport (A/HRC/5/L.10).

La Haut-Commissaire aux droits de l’homme, Mme Louise Arbour, a souhaité joindre sa voix à toutes celles qui ont exprimé leur grande satisfaction face à l’achèvement de l’importante phase d’édification institutionnelle du Conseil. « En dépit des questions ayant un potentiel de division auquel cet organe a été confronté, j’espère que l’esprit de coopération et de respect mutuel continuera de constituer la marque de fabrique du Conseil », a-t-elle déclaré.

Le Conseil a également remercié l’Espagne pour la rénovation de la salle XX du Palais des Nations dans laquelle se tiendront désormais les réunions du Conseil.

La prochaine réunion plénière de cette session d’organisation du Conseil se tiendra le vendredi 22 juin à 10 heures. D’ici là, le Bureau se réunira pour examiner les mesures et décisions qui devront être prises dans le cadre de cette session d’organisation.

Examen du rapport de la cinquième session du Conseil

M. TERRY CORMIER (Canada), suite à la présentation du rapport de la cinquième session du Conseil par le Rapporteur du cycle 2006/2007 du Conseil, a indiqué que son pays continue de penser qu’il n’y a pas eu consensus sur le texte présenté le soir du 18 juin. Le Canada continue de penser que les décisions du Conseil ne peuvent être prises que par un vote ou par consensus et non par le truchement d’une motion de procédure comme cela fut le cas hier.

M. MOUSA BURAYZAT (Jordanie), a souligné que consensus ne signifie pas unanimité.

M. DAYAN JAYATILLAKE (Sri Lanka), en réponse à l’intervention du Canada, a souligné que le vote qui s’est tenu hier montre bien qu’il y a consensus.

Autres questions

M. DORU COSTEA, Président du Conseil, a déclaré que le Gouvernement de l’Espagne a eu l’amabilité d’offrir une assistance financière pour la rénovation de la salle XX du Palais des Nations. Il a été convenu que cette salle de conférence soit assignée au Conseil des droits de l’homme, a ajouté M. Costea. Aussi, a-t-il remercié le Roi Juan Carlos, le Gouvernement et le peuple espagnols pour ce généreux soutien et ce don bienvenu.

M. JOAQUÍN MARIA DE ARISTEGUI LABORDE (Espagne) a déclaré que c’était un honneur pour son pays d’apporter une contribution au Conseil des droits de l’homme. La Salle XX deviendra le siège de cette illustre institution, a souligné le représentant espagnol, qui a exprimé ses remerciements au Directeur général de l’Office des Nations Unies à Genève, M. Sergei Ordzhonikidze, pour ses efforts à cet égard.

Il a salué la volonté institutionnelle d’affecter la Salle XX au Conseil des droits de l’homme qui portera le nom de « Salle des droits de l’homme, alliance des civilisations ». La salle est rénovée en tenant compte des besoins de tous ceux qui participent aux travaux du Conseil, a ajouté le représentant espagnol. Ce lieu deviendra la maison des droits de l’homme. L’œuvre de Miguel Barcelo couvrira toute la voûte de la salle. L’Espagne a voulu concrétiser sa vocation de dialogue par des moyens artistiques, en participant à la mise en place d’un lieu pour que le Conseil puisse remplir sa mission.

Conclusions de la Haut-Commissaire aux droits de l’homme

MME LOUISE ARBOUR, Haut-Commissaire aux droits de l’homme, a souhaité joindre sa voix à toutes celles qui, hier et aujourd’hui, ont exprimé leur grande satisfaction face à l’achèvement de l’importante phase d’édification institutionnelle du Conseil. Elle a en outre exprimé sa profonde admiration pour le travail dévoué et la compétence de l’Ambassadeur Luis Alfonso de Alba du Mexique, (Président du cycle 2006/2007 du Conseil).

Elle a également félicité tous ceux qui ont contribué au lancement de ce Conseil sur une base consensuelle. « En dépit des questions ayant un potentiel de division auquel cet organe a été confronté, j’espère que l’esprit de coopération et de respect mutuel continuera de constituer la marque de fabrique du Conseil ».

Mme Arbour a par ailleurs adressé ses plus chaleureuses félicitations au Président Costea - ainsi qu’aux autres membres élus du nouveau bureau du Conseil - alors qu’ils engagent le travail exigeant consistant à faire en sorte que cet organe réponde aux grandes attentes qui ont été placées en lui.

Mme Arbour a par ailleurs exprimé sa satisfaction que le Conseil aura bientôt une salle pour lui, un espace dédié aux droits de l’homme au Palais des Nations. Elle a à cet égard exprimé sa gratitude à Sa Majesté le Roi Juan Carlos I et au Gouvernement de l’Espagne pour cette merveilleuse initiative, ainsi qu’au Directeur général de l’Office des Nations Unies à Genève, M. Sergei Ordzhonikidze, pour son soutien sans faille à l’égard de ce Conseil.


Qui sommes nous ?
Equipe
Réseau des ACAT
Statuts
Finances
Comprendre
La torture
La peine de mort
Les disparitions forcées
La justice internationale
Instances internationales
Position des Eglises
Tableau des ratifications par pays
Frise chronologique
Cartographies
Agir
Auprès des instances internationales
Avec les Coalitions
Formations
Comment agir ?
S’informer
Rapports d’activités
Rapports
Le bulletin ’Fiacat Info’
Ressources documentaires
Ressources théologiques
Liens
Espace Presse

Contact - Liens
FIACAT - 27, rue de Maubeuge - 75009 Paris — France - Tél.: +33 (0)1 42 80 01 60 - Réalisation site : Epistrophe