Accueil du site > Archives > Actualité de la torture > Actualité au niveau des Nations Unies > Kofi Annan appelle à redoubler d’efforts pour lutter contre la (...)

Kofi Annan appelle à redoubler d’efforts pour lutter contre la torture

juin 2006

Kofi Annan appelle à redoubler d’efforts pour lutter contre la torture

New York, Jun 26 2006

A l’occasion de la Journée mondiale pour le soutien aux victimes de la torture, le Secrétaire général a appelé aujourd’hui la communauté internationale à redoubler d’efforts pour lutter contre la torture, rappelant que cette pratique était interdite en temps de guerre comme en temps de paix.

« La Journée internationale pour le soutien aux victimes de la torture est conçue pour appeler l’attention de l’opinion publique sur les souffrances qu’endurent les victimes de la torture, leurs familles et leur entourage », a rappelé Kofi Annan dans un message transmis aujourd’hui par son porte-parole.

« Elle donne aussi l’occasion à la communauté internationale de réitérer sa condamnation de la torture et autres peines cruelles, inhumaines ou dégradantes », a-t-il ajouté.

Le Secrétaire général a également rappelé que l’interdiction de la torture valait « en temps de guerre comme en temps de paix ».

« Elle s’applique en outre à la torture sous ses différentes appellations : toute peine cruelle (?) est intolérable et illégale, quel que soit le nom qu’on choisisse de lui donner », a-t-il ajouté.

« Nous devons tous nous employer à effacer cette souillure infâme qui ternit la conscience de l’humanité. Nous devons dénoncer avec force toutes les pratiques en cause et redoubler d’efforts pour mettre un terme à la torture sous toutes ses formes », a déclaré Kofi Annan.

Le Secrétaire général a par ailleurs salué l’entrée en vigueur, le 22 juin, du Protocole facultatif se rapportant à la Convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants.

Le Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Louise Arbour, s’était également félicité de l’entrée en vigueur du Protocole facultatif à la Convention contre la torture.

Le Protocole renforce le traité en établissant un sous-comité international qui peut visiter les centres de détention d’États parties. Il exige également que les États parties élaborent des mécanismes nationaux de prévention de la torture.

À ce jour, 20 pays ont signé ce Protocole. Dans son message, Kofi Annan a appelé les Etats qui ne l’ont pas encore fait à ratifier la Convention et le Protocole.

« Profitons de cette Journée pour réaffirmer le caractère inaliénable des droits et de la dignité de tout homme et de toute femme et pour nous engager à lutter contre les traitements cruels, dégradants et inhumains, où qu’ils se pratiquent », a-t-il conclu.


Qui sommes nous ?
Equipe
Réseau des ACAT
Statuts
Finances
Comprendre
La torture
La peine de mort
Les disparitions forcées
La justice internationale
Instances internationales
Position des Eglises
Tableau des ratifications par pays
Frise chronologique
Cartographies
Agir
Auprès des instances internationales
Avec les Coalitions
Formations
Comment agir ?
S’informer
Rapports d’activités
Rapports
Le bulletin ’Fiacat Info’
Ressources documentaires
Ressources théologiques
Liens
Espace Presse

Contact - Liens
FIACAT - 27, rue de Maubeuge - 75009 Paris — France - Tél.: +33 (0)1 42 80 01 60 - Réalisation site : Epistrophe