[Journée mondiale contre la peine de mort] 10 octobre 2008
Activités du réseau FIACAT

décembre 2008

[English] [français]

Le 10 octobre 2008, Journée mondiale contre la peine de mort, la Coalition mondiale contre la peine de mort a appelé les citoyens du monde à se mobiliser pour que cessent les exécutions en Asie.
Voici un bref compte-rendu des actions des ACAT pour cette Journée.

- Certaines ont organisé des conférences.

Belgique francophone : conférence de Guy Aurenche : « L’abolition de la peine de mort, quels enjeux pour l’humanité de demain ».
Etats-Unis : « Last Rights, what are they ? » Conférence du Rev. Joe Ingle.

- Communiqué de presse et signature de la pétition

Burkina-Faso, République Centrafricaine, Italie


- Journées de réflexion

Nord-Kivu : « La peine de mort est l’une des plus graves formes de torture qui puissent exister » qui a réuni des représentants d’ONG, d’organisations de défense de droits de l’Homme, des officiers de la police Judiciaire (4), certains officiers du Ministère Publique (4), le Président de l’Assemblée provincial, le président de la commission juridique de l’Assemblée Provinciale, le Ministre Provincial de droits humains et de la Justice, le Chef de division de droits humains...

- Sensibilisation et témoignages

Canada  : « 38 ans derrière les barreaux », témoignages d’aumôniers de prison.
Et une 2e soirée sensibilisation publique, à l’aide d’un témoignage d’un ancien condamné à vie pour meurtre, maintenant engagé dans le soutien des détenus qui écopent de longues peines à travers l’organisme Option-Vie. [en concertation avec le groupe de Sant’Egidio et avec la Ville lumière de St-Jérôme]
Belgique-Vlaanderen, en collaboration avec Sant’Egidio et Inside outside : deux témoignages dans les couloirs de la mort.
Sud-Kivu : sensibilisation au quartier des Chinois (qui s’occupent de la réfection des routes de Bukavu) puis au quartier général de la Mission des Nations unies au Congo (MONUC) avec un entretien avec quelques Pakistanais trouvés sur les lieux. Les asiatiques ont été plutôt réceptifs, ont manifesté un grand intérêt à ce sujet et ont exprimé le souhait de rendre visite aux bureaux de l’ACAT pour approfondissement et poursuite des discussions sur les raisons en faveurs ou en défaveur de l’abolition de la peine de mort.
Togo : Un festival de films sur les droits de l’Homme a permis à l’ACAT de discuter de cette problématique avec les élèves des lycées et la population de certains quartiers de Lomé.

- Manifestations

Brésil : « Acte publique contre la peine de mort » (dénoncer exécutions sommaires et arbitraires au Brésil ; jeux olympiques en Chine ; impunité des tortionnaires dans la période récente de la dictature militaire ; informer sur le combat contre les violences policières, les injustices et le manque d’accès aux droits, spécialement chez les plus pauvres). L’Acte a été réalisé sur la Place centrale de Capão Redondo, l’un des quartiers de São Paulo, où les indices de violences et d’assassinats sont les plus élevés. En partenariat avec sept ONG.
France : le 2 juillet, avec AI, organisation d’un die-in sur la place de la Concorde à Paris et dans plusieurs villes de France, pour dénoncer l’application de la peine de mort aux Etats-Unis. Témoignage de Martine Correia de son combat qu’elle mène depuis 17 ans pour sortir son frère, Troy Davis, des couloirs de la mort.


- Prière œcuménique

Espagne : à Barcelone, prière œcuménique qui a permis à chacun de participer à la campagne de signatures lancée par la Coalition mondiale contre la peine de mort. Par ailleurs, un appel urgent a été adressé au gouverneur du Texas en faveur de la révision de sentence de mort d’Eric Cathey.


- Campagne de signatures

Suisse : a repris la thématique et la documentation proposée par la Coalition mondiale contre la peine de mort, en se concentrant sur deux pays asiatiques, Japon et Taïwan. La documentation a été envoyée à toutes les paroisses, en les invitant à participer à cette campagne, à signer les pétitions et à faire une collecte en faveur de l’ACAT.
Allemagne : même campagne de signatures pour un moratoire des exécutions capitales en Asie. Un appel du mois est consacré à un condamné à mort au Japon.
France : même campagne de signatures, en collaboration avec AI. L’appel du mois d’octobre a porté sur la situation particulière de Taïwan.

- Emissions de radio

Sud-Kivu : émission de radio de Maître Habibu Jean Bosco sur le thème « la peine de mort : une peine cruelle, inhumaine et dégradante »  ; avec une attention particulière sur les instruments juridiques internationaux, nationaux congolais contre la peine de mort.
Togo : émissions les 10 et 11 octobre sur la peine de mort. Rappel à la population de ne pas se faire justice elle-même en tuant les voleurs ou autres délinquants.

- Lobbying

Togo : avec AI, rencontre avec la Présidente de la Commission des Droits de l’homme de l’Assemblée nationale ; avec le Ministre des droits de l’Homme, de la consolidation de la démocratie et de la formation civique (selon ses dires, le Chef de l’Etat serait favorable à l’abolition de la peine de mort) ; avec le Directeur de Cabinet du Ministre de la Justice. Des posters et brochures de la Coalition mondiale contre la peine de mort ont été remis aux autorités rencontrées.

Qui sommes nous ?
Equipe
Réseau des ACAT
Statuts
Finances
Comprendre
La torture
La peine de mort
Les disparitions forcées
La justice internationale
Instances internationales
Position des Eglises
Tableau des ratifications par pays
Frise chronologique
Cartographies
Agir
Auprès des instances internationales
Avec les Coalitions
Formations
Comment agir ?
S’informer
Rapports d’activités
Rapports
Le bulletin ’Fiacat Info’
Ressources documentaires
Ressources théologiques
Liens
Espace Presse

Contact - Liens
FIACAT - 27, rue de Maubeuge - 75009 Paris — France - Tél.: +33 (0)1 42 80 01 60 - Réalisation site : Epistrophe