Accueil du site > Agir > Auprès des instances internationales > La FIACAT à l’ONU > La FIACAT et le Comité des disparitions forcées > Intervention de la FIACAT pendant la 2ème session du Comité des (...)

Intervention de la FIACAT pendant la 2ème session du Comité des disparitions forcées

mars 2012

[English] [français]

La FIACAT travaille depuis longtemps pour promouvoir la ratification et l’application de la Convention internationale pour la protection de toutes les personnes contre les disparitions forcées. Nous formons et informons les membres de notre réseau sur la Convention et sur les différents recours qu’elle offre.

Nous accompagnons chacune de nos associations membres dans ses démarches auprès de son gouvernement non seulement pour obtenir la ratification de la Convention mais aussi pour pousser les États à reconnaître la compétence du Comité en vertu des article 31 et 32 et pour une transposition effective et efficace de la Convention en droit interne.

La FIACAT se félicite de cette nouvelle opportunité de rencontrer les distingués membres du Comité sur les disparitions forcées. L’existence de ce nouvel organe de traité est une source d’espoir pour des milliers de proches de disparus à travers le monde. Cette séance de dialogue avec le Comité est donc essentielle pour la société civile.

Nous saluons la décision du Comité de consacrer une partie de son temps à des discussions thématiques. Nous soutenons le choix de consacrer la première de ces discussions thématiques aux effets des disparitions forcées sur les femmes et les enfants. En tant que victimes de disparitions, les femmes et les enfants deviennent particulièrement vulnérables aux violences sexuelles et à d’autres formes de violences. Et ce d’autant plus que les femmes sont souvent au premier rang pour résoudre les cas de disparitions forcées.

Pourriez vous, Monsieur le président donner plus de détails sur le déroulement de ces discussions thématiques ? Est ce que la discussion de cet après midi sera ouverte au public ? Une consultation de la société civile est-elle prévue à un stade de la procédure ? Quels sont les résultats attendus de cette discussion.

La FIACAT est convaincue qu’une implication de la société civile dans le choix des discussions thématiques et la possibilités pour elle de contribuer à ces discussions ne pourra qu’enrichir les travaux du Comité. Nous appelons instamment votre Comité à ouvrir un processus participatif au cours des prochains mois, dans lequel les représentants de la société civile seront invités à exprimer leurs vues et à soumettre des propositions.

La FIACAT souligne aussi l’importance cruciale des visites pays qui pourraient être menées par le Comité. Autant que possible, les visites planifiées devraient être annoncées très en avance afin de s’assurer d’une participation importante de la société civile.

La FIACAT appelle instamment le Comité à promouvoir la mise en œuvre effective de la Convention à travers les lois internes des États parties et à développer des lignes directrices et des instruments pour assister les États parties à ce sujet.

Je vous remercie.

2ème session du Comité des disparitions forcées,
29 mars 2012

Qui sommes nous ?
Equipe
Réseau des ACAT
Statuts
Finances
Comprendre
La torture
La peine de mort
Les disparitions forcées
La justice internationale
Instances internationales
Position des Eglises
Tableau des ratifications par pays
Frise chronologique
Cartographies
Agir
Auprès des instances internationales
Avec les Coalitions
Formations
Comment agir ?
S’informer
Rapports d’activités
Rapports
Le bulletin ’Fiacat Info’
Ressources documentaires
Ressources théologiques
Liens
Espace Presse

Contact - Liens
FIACAT - 27, rue de Maubeuge - 75009 Paris — France - Tél.: +33 (0)1 42 80 01 60 - Réalisation site : Epistrophe