Accueil du site > S’informer > Espace Presse > Communiqués et déclarations > [Communiqué] L’examen du Burundi devant les organes des traités des (...)

[Communiqué] L’examen du Burundi devant les organes des traités des Nations Unies

juin 2014

Du 22 au 29 juin 2014, une délégation conjointe de la FIACAT et du Centre pour les droits civils et politiques a organisé des ateliers au Burundi sur la mise en œuvre de la Convention contre la torture, et du Pacte international relatifs aux droits civils et politiques (PIDCP). Dans le cadre du suivi des recommandations de l’examen périodique universel, une demi-journée était par ailleurs consacrée à la prochaine mise en place de la Commission vérité et réconciliation.

Les Comités contre la torture et pour les droits civils et politiques ont soulevé plusieurs questions spécifiques concernant les rapports fournis par l’état burundais sur l’application des traités au cours des derniers mois. Les organisations de défense des droits de l’homme ont un rôle important à jouer à ce niveau en apportant des précisions sur les questions soulevées par les Comités.

Pour que leur travail à cette étape soit pertinent, la Fédération internationale de l’action des chrétiens pour l’abolition de la torture (FIACAT) et le Centre pour les Droits Civils et Politiques (CCPR-Centre) ont organisé conjointement avec l’ACAT Burundi (Présidente de la coalition des ONG burundaises) des ateliers en vue de les accompagner dans la rédaction d’un rapport alternatif en réponse aux questions soulevées par les Comités.

Cette semaine d’échanges a permis de documenter les faits en réponse aux questions soulevés par les Comités, de mettre en place et rendre opérationnel un groupe de travail de la société civile pour finaliser les rapports sur la mise en œuvre du PIDCP et de la Convention contre la torture au Burundi, et enfin de déterminer les grands axes de la stratégie de plaidoyer avant, pendant et après la participation des ONG burundaises à la session desdits Comités.

Parallèlement aux journées en ateliers, des rencontres bilatérales ont été organisées avec les autorités burundaises (Directrice générale des droits de la personne humaine, Président de la Commission nationale indépendante des droits de l’homme), des représentants du Haut-commissariat aux droits de l’homme des Nations Unies, et des représentants des missions diplomatiques afin de poursuivre le plaidoyer engagé dans le cadre de l’examen périodique universel du Burundi de janvier 2013. Lors de cet examen, le Burundi a accepté plusieurs recommandations, parmi lesquelles la ratification du protocole facultatif se rapportant au PIDCP visant l’abolition de la peine de mort, la ratification de la convention contre les disparitions forcées, et enfin la mise en place d’une Commission vérité et réconciliation crédible et indépendante.

La mission conjointe a été l’occasion de rappeler aux autorités burundaises les engagements pris par l’Etat, en matière de respect des droits de l’homme, devant la communauté internationale. Un long cheminement pour le respect total des droits fondamentaux reste à faire, et la société civile burundaise reste convaincue que l’accompagnement des autorités vers ce processus est un préalable nécessaire.

Contact presse :

FIACAT : Lionel Grassy, l.grassy@fiacat.org – +32 470 92 85 10

CCPR Centre : Vincent Ploton, vploton@ccprcentre.org – et André K. Afanou, akafanou@ccprcentre.org

ACAT Burundi : Maitre Armel Nyiongere, armelniyo@gmail.com – +257 79 97 43 02

Qui sommes nous ?
Equipe
Réseau des ACAT
Statuts
Finances
Comprendre
La torture
La peine de mort
Les disparitions forcées
La justice internationale
Instances internationales
Position des Eglises
Tableau des ratifications par pays
Frise chronologique
Cartographies
Agir
Auprès des instances internationales
Avec les Coalitions
Formations
Comment agir ?
S’informer
Rapports d’activités
Rapports
Le bulletin ’Fiacat Info’
Ressources documentaires
Ressources théologiques
Liens
Espace Presse

Contact - Liens
FIACAT - 27, rue de Maubeuge - 75009 Paris — France - Tél.: +33 (0)1 42 80 01 60 - Réalisation site : Epistrophe