Accueil du site > S’informer > Espace Presse > Communiqués et déclarations > [Communiqué] Examen périodique universel du Bénin : la FIACAT et (...)

[Communiqué] Examen périodique universel du Bénin : la FIACAT et l’ACAT Bénin espèrent que le gouvernement mettra en oeuvre ses engagements

mars 2013

[English] [français]

Genève, Cotonou, le 15 mars 2013 – Hier, le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies a examiné le rapport du Groupe de travail de l’Examen périodique universel (EPU) du Bénin lors de la 22ème session du Conseil. Le Bénin a accepté la majorité des recommandations proposées. La FIACAT et l’ACAT Bénin suivront attentivement la mise en oeuvre de ces engagements.

Lors de l’Examen du rapport du Groupe de travail de l’EPU, la délégation béninoise a rappelé que le Bénin avait accepté, lors de son examen en novembre 2012, 123 des 129 recommandations formulées par les Etats membres du Conseil des droits de l’homme.

A cette occasion, la FIACAT et l’ACAT Bénin avaient présenté un rapport alternatif qui faisait le point sur la situation des droits de l’homme au Bénin. Ce rapport concernait spécifiquement les conditions de détention au Bénin, l’accès à la justice, le respect des délais de garde à vue et de détention préventive et l’incrimination de la torture dans le Code pénal. L’essentiel des recommandations soulevées dans le rapport de la FIACAT et de l’ACAT Bénin a été accepté par le gouvernement béninois.
Ainsi, la délégation béninoise a affirmé que de nombreuses réformes ont été engagées telles que la construction de nouvelles prisons et l’installation de nouveaux tribunaux. Ces derniers ont été dotés d’équipements et d’infrastructures modernes.

Elle a ajouté que pour remédier à la surpopulation carcérale, le Gouvernement a mis en place une commission afin de réfléchir à des solutions susceptibles de réduire cette dernière. La Délégation a souligné que les résultats des travaux de cette commission ont permis de désengorger sensiblement les lieux de détention.

D’ailleurs depuis ce dernier examen, nos associations se félicitent que le long travail de plaidoyer de l’ACAT Bénin et de la FIACAT a pu aboutir à la ratification par le Bénin du deuxième Protocole facultatif se rapportant au Pacte relatifs aux droits civils et politiques visant à l’abolition de la peine de mort, l’une de nos recommandations. Nous nous réjouissons également que les projets de textes réformant le droit national en la matière aient été déposés auprès de l’Assemblée nationale.

Nous saluons la volonté exprimée par le Gouvernement devant le Conseil d’être appuyé par la société civile pour mener à bien les engagements pris et rappelons la disponibilité de nos organisations pour l’accompagner dans ce sens.

Contact presse :

- ACAT Bénin  : Pascal Zohoun - acat_coordbnin@yahoo.fr

- FIACAT  : Lionel Grassy – l.grassy@fiacat.org – tél : +41 78 74 99 328

Qui sommes nous ?
Equipe
Réseau des ACAT
Statuts
Finances
Comprendre
La torture
La peine de mort
Les disparitions forcées
La justice internationale
Instances internationales
Position des Eglises
Tableau des ratifications par pays
Frise chronologique
Cartographies
Agir
Auprès des instances internationales
Avec les Coalitions
Formations
Comment agir ?
S’informer
Rapports d’activités
Rapports
Le bulletin ’Fiacat Info’
Ressources documentaires
Ressources théologiques
Liens
Espace Presse

Contact - Liens
FIACAT - 27, rue de Maubeuge - 75009 Paris — France - Tél.: +33 (0)1 42 80 01 60 - Réalisation site : Epistrophe