Accueil du site > S’informer > Espace Presse > Communiqués et déclarations > [Communiqué] Des militants contre la peine de mort exhortent le Congrès (...)

[Communiqué] Des militants contre la peine de mort exhortent le Congrès national du peuple Chinois à prendre des mesures concrètes en faveur de l’abolition de la peine capitale en Chine.

février 2008

[ COMMUNIQUE DE PRESSE ]

Des militants contre la peine de mort exhortent le Congrès national du peuple Chinois à prendre des mesures concrètes en faveur de l’abolition de la peine capitale en Chine.

27 février 2008

La Coalition mondiale contre la peine de mort (Coalition mondiale) et le Réseau asiatique contre la peine de mort (Anti Death Penalty Asia Network - ADPAN) publient aujourd’hui une Lettre ouverte adressée au Congrès national du peuple chinois (NPC) qui doit se réunir du 5 au 16 mars 2008.

La Lettre ouverte demande au législateur chinois de prendre des mesures concrètes en faveur de l’abolition de la peine de mort en Chine.

Des milliers d’exécutions ont lieu chaque année en Chine, où la peine de mort est classée secret d’État. Cela est particulièrement inquiétant au vu des nombreux rapports faisant état d’erreurs judiciaires suite à des procès expéditifs et inéquitables et de l’usage répandu de la torture pour obtenir des aveux.

Les autorités chinoises ont récemment introduit une importante réforme restaurant l’examen par la Cour Suprême du Peuple de toutes les condamnations à mort prononcées dans le pays, qui devrait permettre de réduire le nombre des exécutions et de s’assurer que la peine de mort est appliquée de manière uniforme à travers le pays.

La Coalition mondiale et le réseau ADPAN soulignent que l’impact de cette réforme ne pourra être mesuré que grâce à une réelle transparence sur l’application de la peine de mort, la transparence étant par ailleurs seule garante de l’équité de la justice. Ils prient instamment le NPC de lever le secret d’État sur toutes les informations relatives à la peine de mort en Chine.

L’abolition de la peine de mort est désormais une tendance universelle et irréversible, comme en atteste la récente adoption par l’Assemblée générale des Nations unies d’une résolution appelant à un moratoire universel sur la peine de mort.

« Pékin ne pourra dignement porter les valeurs de l’olympisme que lorsque la Chine cessera de détenir le record mondial des exécutions ». A l’approche des Jeux olympiques, et alors que les yeux du monde entier se tournent vers la Chine, la Coalition mondiale et le réseau ADPAN invitent les autorités à montrer la voie en matière d’abolition de la peine de mort, en harmonie avec la tendance universelle dans ce domaine, et à instaurer un moratoire sur les exécutions.

Coalition mondiale contre la peine de mort
La Coalition mondiale contre la peine de mort est composée de 66 ONGs, Barreaux d’avocats, collectivités locales et syndicats du monde entier. Elle vise à renforcer la dimension internationale du combat contre la peine de mort, et à contribuer à mettre un terme définitif aux condamnations à mort et aux exécutions.
A l’occasion des Jeux olympiques de Pékin, la Coalition mondiale rappelle que la peine de mort est incompatible avec les principes promus par la Charte olympiques en faveur « d’une société pacifique, soucieuse de préserver la dignité humaine ».
Dans une campagne internationale ‘Jeux olympiques de Pékin, certains records ne sont pas à battre’, elle invite les citoyens du monde à signer une pétition appelant les autorités chinoises à lever le secret d’Etat sur la peine de mort et à introduire un moratoire sur les exécutions comme première étape vers l’abolition.

- Retrouvez toutes les informations de la campagne / www.worldcoalition.org

- Signez la pétition « Certains records ne sont pas à battre »

Réseau Asiatique contre la peine de mort (Anti-Death Penalty Asia Network, ADPAN)
ADPAN est un réseau indépendant et informel regroupant 34 membres composés d’individus et d’organisations issus essentiellement de la région Asie-Pacifique. Ses membres sont engagés à travailler en faveur de l’abolition de la peine de mort dans la région Asie-Pacifique. Le réseau n’est lié à aucun parti politique ou à aucune religion, et est indépendant de tout gouvernement. Ses membres incluent des juristes, des parlementaires et des militants issus de 18 pays.


- Télécharger la lettre ouverte


Qui sommes nous ?
Equipe
Réseau des ACAT
Statuts
Finances
Comprendre
La torture
La peine de mort
Les disparitions forcées
La justice internationale
Instances internationales
Position des Eglises
Tableau des ratifications par pays
Frise chronologique
Cartographies
Agir
Auprès des instances internationales
Avec les Coalitions
Formations
Comment agir ?
S’informer
Rapports d’activités
Rapports
Le bulletin ’Fiacat Info’
Ressources documentaires
Ressources théologiques
Liens
Espace Presse

Contact - Liens
FIACAT - 27, rue de Maubeuge - 75009 Paris — France - Tél.: +33 (0)1 42 80 01 60 - Réalisation site : Epistrophe