Accueil du site > Archives > Bangui (République Centrafricaine), juin 2005

Bangui (République Centrafricaine), juin 2005

juin 2005

SEMINAIRE SOUS REGIONAL DE BANGUI

(06 - 08 juin 2005)


Le séminaire sous régional de Bangui s’est déroulé du 06 au 08 juin 2005. Toutes les ACAT de la sous région Afrique Centrale étaient représentées à raison de deux personnes par ACAT : Burundi, Cameroun, Centrafrique, Congo, République Démocratique du Congo et Tchad. Ce séminaire a été co-organisé par la FIACAT et l’APT.

Les intervenants étaient Bruno GBIEGBA, le président de l’ACAT RCA et Jean Baptiste NIYIZURUGERO de l’APT.

Le ministre de la Justice qui avait promis de présider la cérémonie d’ouverture n’a pu être présent, pour cause d’empêchement au dernier moment. Ainsi donc, MM. Simon SAKIBEDE et Jean Baptiste NIYIZURUGERO ont prononcé les discours d’ouverture.

Le thème du séminaire est articulé autour des mécanismes conventionnels spécifiques de prévention et de lutte contre la torture à savoir :

- la Convention contre la torture
- le Protocole facultatif à la convention
- la Charte africaine des Droits de l’Homme
- le Protocole créant la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples
- Les Lignes Directrices de Robben Island
- Les stratégies et actions de promotion et de mise en œuvre des instruments contre la torture
- les techniques de surveillance et d’enquête en matière de torture suivies d’étude de cas pratique,
- les techniques et méthodologie des visites de surveillance des lieux de détention suivies de jeux de rôle portant sur : • l’entretien initial avec le directeur de la prison ; • l’entretien avec le détenu ; • l’entretien avec la détenue.

Les 3 journées du séminaire ont pris fin par une évaluation et une synthèse qui ont permis aux ACAT de présenter des actions à mener de retour au pays, en guise de suivi du séminaire. Ces actions sont les suivantes :

Burundi :

-  organiser des visites des lieux de détention,
-  diffuser et vulgariser les instruments juridiques internationaux et régionaux de lutte contre la torture.

Cameroun :

-  Extension des visites des lieux de détention au Cameroun.

Centrafrique :

- organiser un séminaire de restitution destiné aux autres membres de l’ACAT mais aussi aux autres ONG centrafricaines de Droits de l’Homme. Congo :

- Mise en place d’un numéro vert et d’une boîte aux lettres accessibles aux membres de l’ACAT et aux populations en cas de torture et autres traitements inhumains et dégradants ; suivi des cas relevés, en collaboration avec le Procureur de la République.

RD Congo :

- organiser un séminaire pour la mise en place des mécanismes nationaux de prévention de la torture en RDC.

Tchad :

- faire un état des lieux de tous les instruments juridiques déjà ratifiés,
- organiser un atelier de vulgarisation des instruments juridiques de lutte contre la torture particulièrement l’OPCAT et les Lignes Directrices de Robben Island.

Pour la cérémonie de clôture, un membre de l’ACAT RDC a lu les recommandations des participants, la présidente de l’ACAT Burundi a lu la motion de remerciements au gouvernement et la trésorière de l’ACAT Cameroun a lu la motion de remerciements à la FIACAT et à l’APT. Jean Baptiste NIYIZURUGERO a présenté ses remerciements à l’ACAT RCA ainsi qu’à tous ceux qui ont contribué à la réussite du séminaire. Simon SAKIBEDE a prononcé son discours avant de laisser la place au Chef de cabinet du Ministre de la Justice pour le discours de clôture.

La journée du 09 Juin a été consacrée à la visite de la prison de Bangui. De retour à l’hôtel, une séance d’évaluation de la visite a 2T2 organisé avec les participants. Il s’en est dégagé les observations suivantes :

* il n’ y a pas de surpopulation carcérale ;
* la fréquence des visites familiales est bonne : 2 fois par semaine (dimanche matin et jeudi après-midi ) ;
* les détenus ne sont pas torturés et ne subissent pas de sévices corporels.

Cependant, les problèmes liés aux conditions générales de détention ont été relevés et les séminaristes ont confié à l’ACAT RCA la mission de faire le suivi en vue d’une amélioration notamment de l’alimentation, des soins, l’absence des douches et de toilettes dans certains quartiers, etc.

En conclusion, le séminaire sous-régional de Bangui a été un plein succès aussi bien dans l’organisation matérielle que dans son déroulement : les documents ont été mis à la disposition des participants dès leur arrivée ; le programme, l’hébergement et la restauration ont été sans reproche.

Simon SAKIBEDE Délégué Afrique Centrale


Qui sommes nous ?
Equipe
Réseau des ACAT
Statuts
Finances
Comprendre
La torture
La peine de mort
Les disparitions forcées
La justice internationale
Instances internationales
Position des Eglises
Tableau des ratifications par pays
Frise chronologique
Cartographies
Agir
Auprès des instances internationales
Avec les Coalitions
Formations
Comment agir ?
S’informer
Rapports d’activités
Rapports
Le bulletin ’Fiacat Info’
Ressources documentaires
Ressources théologiques
Liens
Espace Presse

Contact - Liens
FIACAT - 27, rue de Maubeuge - 75009 Paris — France - Tél.: +33 (0)1 42 80 01 60 - Réalisation site : Epistrophe