Accueil du site > Agir > Comment agir ? > Argumentaires > Argumentaire contre la torture

Argumentaire contre la torture

janvier 2011

[English] [français]

La torture…Pourquoi cela ne nous convient pas :


- La torture détruit celui qui la subit et celui qui en est responsable. Elle brise les uns en en faisant des sous-hommes et elle avilit ceux qui la mettent en œuvre.

- L’être humain mérite le respect. La Déclaration universelle des droits de l’homme rappelle ses droits et ses devoirs.

- L’homme, s’il veut survivre sur la Terre, doit limiter sa violence et s’interdire certains moyens de destruction.

- Nous sommes responsables les uns des autres, ce qui signifie que nous devons veiller au respect des droits et à la dignité de nos semblables.

- La torture est toujours un mal pour les personnes, il n’y a pas de « bonne torture », de bonnes raisons de torturer… La fin ne justifie pas les moyens.

- Les séquelles du torturé le marquent toute sa vie ; il gardera les traces du supplice dans son âme et dans son corps jusqu’à la fin de ses jours.

- La torture est inutile, elle ne mène pas à la vérité : « Au mieux, l’interrogé vous dira ce que vous voulez entendre. Au pire, vous n’obtiendrez rien. »

- La torture ne sert pas à faire parler, elle sert à faire taire.



Les raisons chrétiennes d’un refus :


- L’homme est créé à l’image de Dieu, il y a en lui une part de « sacré ». C’est au nom de Jésus que nous sommes appelés à protester contre tout ce qui abîme l’homme.

- La torture est contraire au message d’amour de l’Évangile : ce que vous avez fait au plus petit de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait…

- Le Christ sur la croix a été torturé ; mais Dieu a aussi vaincu la mort et Il a relevé ceux qui étaient tombés. Il donne espoir et force à ceux qui souffrent et les conduit vers la Résurrection.

- Dans le geste du Samaritain s’approchant de l’homme blessé sur le chemin, Jésus montre que l’amour est au cœur de l’alliance entre Dieu et les hommes.

- Nous devons œuvrer pour un monde meilleur, plus harmonieux ; donc, ne jamais nous résigner à la barbarie et à la laideur…

- L’Église du Christ n’a pas toujours été fidèle au message de l’Évangile, elle a parfois maltraité les hommes et justifié la pratique de la torture… Mais, aujourd’hui, des Églises et des chrétiens combattent et prient pour les victimes et les bourreaux afin d’en finir avec ces pratiques inhumaines.

- Le Christ appelle tous les hommes, même les tortionnaires, à « changer », à se convertir…
L’Amour de Dieu touche le cœur des plus endurcis.

- L’Évangile fait de nous des veilleurs.

Argumentaire de l’ACAT France

Qui sommes nous ?
Equipe
Réseau des ACAT
Statuts
Finances
Comprendre
La torture
La peine de mort
Les disparitions forcées
La justice internationale
Instances internationales
Position des Eglises
Tableau des ratifications par pays
Frise chronologique
Cartographies
Agir
Auprès des instances internationales
Avec les Coalitions
Formations
Comment agir ?
S’informer
Rapports d’activités
Rapports
Le bulletin ’Fiacat Info’
Ressources documentaires
Ressources théologiques
Liens
Espace Presse

Contact - Liens
FIACAT - 27, rue de Maubeuge - 75009 Paris — France - Tél.: +33 (0)1 42 80 01 60 - Réalisation site : Epistrophe