Accueil du site > Archives > Luxembourg > Appel du mois > Archives > Appel du mois - Mai 08 - Chine / Tiananmen

Appel du mois - Mai 08 - Chine / Tiananmen

mai 2008

CHINE

Le combat des mères de Tiananmen

Le 4 juin 2008 marquera le 19e anniversaire de la répression du mouvement démocratique de la place Tiananmen. La propagande du Parti communiste tente de reléguer dans l’oubli les innombrables victimes de ce massacre, les nombreux manifestants condamnés à mort, et les prisonniers anonymes enfermés, encore aujourd’hui, dans les geôles du pays. Pourtant, l’espoir demeure que les autorités chinoises décident finalement d’assouplir les restrictions imposées aux familles des victimes et aux militants des droits de l’homme et de les autoriser à organiser des cérémonies publiques à la mémoire de leurs morts.

Le 18e anniversaire des événements de Tiananmen a été un moment poignant pour Ding Zilin, professeur d’université à la retraite, dont le fils de dix-sept ans a été abattu par des soldats en juin 1989. En effet, en juin 2007, Ding Zilin et plusieurs autres personnes ont été autorisées, pour la première fois, à allumer des bougies devant des photos de leurs enfants, de leurs frères ou de leurs maris, lors d’une courte cérémonie de commémoration près de la place Tiananmen, à l’endroit où est mort le fils de Ding Zilin. Aux environs de cette date, une vingtaine de militants et de proches de victimes ont pu organiser un séminaire informel à Pékin. C’était apparemment la première fois qu’ils étaient autorisés à le faire.

Ding Zilin est la fondatrice des Mères de Tiananmen, qui regroupe quelque 130 personnes, essentiellement des femmes, dont les enfants ou de proches parents sont morts ou ont été blessés lors des événements des 3 et 4 juin 1989. Cette association a pu établir une liste de plus de 180 noms de personnes tuées et d’au moins 70 autres qui ont été blessées au cours de la répression des manifestations pacifiques. Cependant, on estime à plusieurs centaines leur nombre réel. L’association appelle régulièrement les autorités chinoises à autoriser les familles à organiser des commémorations publiques à la mémoire des leurs. Les Mères de Tiananmen demandent également la libération de tous ceux qui ont été incarcérés à la suite des manifestations de 1989, et l’ouverture d’une enquête publique sur ces événements. Ses membres s’exposent de ce fait à des manœuvres de harcèlement constantes, à des actes d’intimidation et à des détentions arbitraires.

Au nom de la stabilité du pays, et sous le prétexte actuel de la sécurité à l’approche des jeux olympiques, tout un arsenal répressif, et discret, est mis en place pour contrôler la population et l’information. Dans ce contexte, la censure concernant les événements de Tiananmen reste implacable : le massacre du 4 juin 1989 ne fait toujours pas partie de l’histoire officielle de la Chine. Il semble donc difficile d’exiger des dirigeants chinois qu’ils reconnaissent leur responsabilité dans la répression sanglante qu’ils persistent à nier. Cela reviendrait à admettre qu’ils ont menti pendant toutes ces années.

Pourtant, avec les Mères de Tiananmen, nous demandons simplement le droit des victimes à la vérité et au respect de leur mémoire, et la liberté pour les militants qui sont restés emprisonnés jusqu’à ce jour.

Vous pouvez choisir entre les versions française et anglaise de la lettre.

P.-S.

La lettre est adressée à :
HU Jintao Guojia Zhuxi, Président

Copie de la lettre à :
Ambassade de la République populaire de Chine
2, rue A.-F. van der Meulen
L-2152 LUXEMBOURG
Fax : 42 24 23

N’oubliez pas :
vos nom et prénom, votre adresse, la date, votre signature

Timbrez à 0,90 €

Ecrivez avant le 30 mai 2008

Qui sommes nous ?
Equipe
Réseau des ACAT
Statuts
Finances
Comprendre
La torture
La peine de mort
Les disparitions forcées
La justice internationale
Instances internationales
Position des Eglises
Tableau des ratifications par pays
Frise chronologique
Cartographies
Agir
Auprès des instances internationales
Avec les Coalitions
Formations
Comment agir ?
S’informer
Rapports d’activités
Rapports
Le bulletin ’Fiacat Info’
Ressources documentaires
Ressources théologiques
Liens
Espace Presse

Contact - Liens
FIACAT - 27, rue de Maubeuge - 75009 Paris — France - Tél.: +33 (0)1 42 80 01 60 - Réalisation site : Epistrophe